Ajouter un disque dur
Attention ... !
L'O des Altert
Le problème
Les solutions
Les étapes
Avertissement
Cette page est le résumé de plusieurs expériences personnelles. Elle est portée à votre connaissance à titre d'information gratuite. Comme " les conseilleurs ne sont pas les payeurs ", nous ne pouvons que vous conseiller de parfaire vos connaissances auprès de spécialistes professionnels.  Nous déclinons toute responsabilité qui découlerait de la lecture et de la mise en application de cette expérience. 
Page d'accueil
Mise à jour : 28 Février 2004
Page d'accueil
Le problème 
Quels sont les sources du problème ?
Avertissement : cette page concerne les disques en FAT32 et ayant une capacité supérieure à 10Go. Les disques NTFS sont exclus.
Le problème ...
Votre disque dur n'est pas reconnu ou est mal reconnu.
- par windows, si vous installez un disque déja formaté.
- par l'outil de partition FDISK si le disque n'est pas formaté. En effet, pour formater un disque il faut d'abord le partitionner.
 ... et ses sources
La carte mère : Si vous avez une carte mère pour PENTIUM, 486 et inférieurs.
Le BIOS : Si vous avez une carte mère pour PENTIUM II et III, le BIOS n'est peut-être pas compatible avec les disques supérieurs à 10/20 Go.
L'outil de partition FDISK : Avec windows 98 et 98SE, fdisk peut ne pas reconnaître les disques de plus de 60Go. Un disque de 80Go est donné comme ayant une capacité d'un peu plus de 10Go. Un correctif est disponible sur le site de Microsoft.
autres problèmes possibles :
Si vous avez "Windows 95" pour système d'exploitation, il faut savoir que cette version ne sait pas gérer plus de 2Go d'espace disque pour une partition. Si vous voulez garder windows 95, n'espérez plus installer un disque de 120Go.
Plus de place sur la carte controleur ET plus d'IRQ disponible pour installer une carte controleur supplémentaire.
Disque mal connecté, nappe IDE endommagée, tiroir extractible mal enfoncé, etc ...
Disques mal connectés : cavaliers maître/esclave mal positionnés.
Afin d'éviter un  problème qui peut survenir APRES une installation réussie : Ne négligez pas de regarder la puissance de votre alimentation, surtout si votre PC est déja "bien équipé".
Les conseils
En allant faire votre achat, munissez vous de 2 choses :
- La référence de votre carte mère
- La référence et version de votre bios
ou bien
Allez chez votre assembleur et demandez lui de monter un disque dur de X Gigas. Vous paierez la mise en place ... mais cela sera fait par un professionnel ... et son travail est garanti.
Ne négligez pas de regarder la puissance de votre alimentation, surtout si votre PC est déja "bien équipé".
Les solutions
Quelles sont les solutions ?
Carte mère avec PENTIUM, 486 et inférieurs
Sauf erreur de notre part : il n'y a pas de solution, sinon celle de trouver des disques de capacités inférieures à 2 Go et de les monter ... s'il y a encore de la place sur les 2 nappes IDE.
Carte mère pour PENTIUM II et III
Le BIOS ne reconnait pas les disques de grande capacité
-
Faire un upgrade du BIOS
L'update d'un BIOS doit être fait par un professionnel ou un amateur "très averti". Cette update ne devrait s'appliquer que lorsque vous rencontrez des problèmes TRES GRAVES de fonctionnement. 
L'ajout d'un disque dur supplémentaire n'est pas une cause suffisamment importante pour risquer de "détruire" votre carte mère.
Cette solution est très périlleuse, car le risque d'appliquer la mauvaise procédure n'est pas négligeable. Vous pouvez  "planter le BIOS" et ... devoir mettre la carte mère à la poubelle ... à moins de pouvoir démonter le chipset et de reflasher ce dernier.
NOTA : certains virus ( heureusement très rares ) ne sont que des procédures visant à flasher le BIOS avec de mauvais paramètres.
-
Ajouter une carte contrôleur
La carte contrôleur supplémentaire reconnaitra votre disque car ... elle a un bios intégré. Cette solution vous permet, entre autre, de disposer de 2 nappes IDE supplémentaires soit 4 emplacements de disques durs. Consultez votre revendeur spécialisé !
-
Utiliser un logiciel "fabricant"
Maxtor et Western Digital ( entre autres ) mettent à disposition sur leur site internet des utilitaires permettant de faire reconnaître les gros disques par le BIOS.
Avec windows 98 et 98SE, le disque est reconnu avec une capacité incorrecte
-
Faire un upgrade de FDISK
Avec windows 98 et 98SE, FDISK peut ne pas reconnaître les disques de plus de 60Go. Un disque de 80Go est donné comme ayant une capacité d'un peu plus de 10Go. Un correctif est disponible sur le site de Microsoft.
Carte mère pour PENTIUM IV
Avec windows 98 et 98SE, le disque est reconnu avec une capacité incorrecte
-
Faire un upgrade de FDISK
Avec windows 98 et 98SE, FDISK peut ne pas reconnaître les disques de plus de 60Go. Un disque de 80Go est donné comme ayant une capacité d'un peu plus de 10Go. Un correctif est disponible sur le site de Microsoft.
 
NOTA : les assembleurs ont "des secrets" ou des "tours de mains professionnels" que ne possèdent pas de simples utilisateurs. Ils ont d'autres méthodes "très efficaces" que nous ne pouvons pas décrire ... car ce sont des secrets ! ( que nous ne connaissons pas ! )

Les étapes 
01 L'installation physique du disque dans le PC
02 Le partitionnement du disque
03
Le formatage des partitions
04
Les derniers réglages.
 
L'installation physique du disque dans le PC
Le disque peut être placé dans un rack extractible ou dans un emplacement prévu à cet effet dans le boitier du PC.
Il est indispensable de vérifier que la ventilation est suffisante. A ce propos, dans le cas d'un rack extractible, il est INDISPENSABLE de prendre un modèle avec ventilateur intégré. Les disques durs chauffent et il faut être vigilant sur ce point. Vos données sont plus importantes que les quelques euros supplémentaires que vous coûtera un rack ventilé.
Bien faire attention à la position des cavaliers "maître/esclave" de TOUS les disques durs.
En effet on peut avoir les configurations suivantes :
Disque maître sans esclave
 
Disque maître avec esclave ( occasionnellement ) Disque esclave présent ou pas
Disque maître avec esclave ( permanent ) Disque esclave toujours présent
Pour le disque esclave : pas de problème , le cavalier est sur "esclave"
Pour le disque maître : il y a 3 positions pour le cavalier ( suivant les fabricants )
Ceci ... pour 2 disques se trouvant sur la même nappe IDE.
Mais pour 2 disques se trouvant sur 2 nappes IDE, c'est plus simple, ils sont soit maître, soit esclave.
Attention aux décharges électrostatiques :
Pensez à vous "décharger" si vous devez toucher à la carte mère !
 
Le partitionnement du disque
L'exemple qui est pris est celui d'un disque dur de 60Go qui sera partitionné en 2 parties ( 40 et 20Go ). A noter que sur le PC qui doit recevoir le disque supplémentaire, on a un disque de 80Go ayant déja 2 partitions de 40Go chacune.
Le partitionnement et le formatage seront faits à partir d'une disquette de démarrage. Sur cette disquette, il faut bien vérifier l'existence de 2 fichiers qui sont "format.exe" et "fdisk.exe".
La procédure décrite ci-dessous est longue car nous avons choisi de redémarrer FDISK à chaque fois pour bien suivre l'évolution de la dénominations des lecteurs ( les lettres affectées à chaque lecteur logique ). On peut faire beaucoup plus vite ... comme les professionels, mais ... "que va piano va sano !".
Lancement de FDISK
-
Introduire la disquette de démarrage dans le lecteur A: lorsque le PC est éteint.
-
Allumer le PC. Différentes initialisation s'effectuent. Un petit tableau apparait et vous pose une question sur le démarrage. Il faut choisir l'option "démarrage sans prise en compte du lecteur de CD-ROM".
-
La procédure de démarrage se poursuit. Un lecteur virtuel E: est créé en mémoire haute de l'ordinateur et fait entre 2 et 3Ko. C'est sur ce disque virtuel que sont installé les outils de diagnostiques. Les lettres C et D sont prises par les 2 partitions du disque principal déja installé. La procédure vous rend la main avec le prompt du lecteur A: et à  l'ecran apparait la ligne suivante :
A>
-
Tapez la commande FDISK
A> FDISK
Création de la partition DOS principale
- Un premier écran apparaît en vous signalant que "votre ordinateur a un disque de plus de 512Mo". Comme votre version windows est égale ou supérieure à 98, vous avez la confirmation que la gestion des disques de plus de 2Go est assurée mais que seul les oridnateurs gérant la FAT32 pourront relire ce qui sera inscrit sur ce disque. ( Bien lire le message pour les détails )
- Répondre O (oui)  à la question ci-dessus.
- L'écran ci-dessus apparaît :
- Il faut alors sélectionner l'option 5 car il faut se positionner sur le 2ème disque.
- Un nouvel écran apparaît et indique tous les disques que la procédure trouve sur le PC.
- On a donc le disque (1) formaté de 80Go avec 2 partitions C: et D: de 40Go chacune, et le nouveau disque de 60Go (2) n'ayant aucune partition.
Il faut alors sélectionner le disque No 2.
- On choisit l'option 1 afin de créer une partition DOS.
- La procédure de création de la partition DOS principale est alors la suivante :
> La procédure demande si on veut utiliser l'espace maximum pour créer la partition
Il faut répondre NON
> Vous êtes alors invité à donner le pourcentage que vous voulez utiliser pour la première partition
Il faut alors choisir ( dans notre cas ) de rentrer la valeur de 66% ( puisque l'on veut une partition de 40 et 20Go ) ou de rentrer la valeur de 40000
La partition DOS principale est alors créée.
Il faut alors sortir de FDISK et se retrouver avec l'invite dos  A:>
On arrête le PC, puis après quelques instants, on le redémarre ... toujours avec la disquette de démarrage.
Cette sortie n'est pas obligatoire, on peut passer directement à la création de la partition DOS étendue ... mais on passe par cette étape pour comprendre les mécanismes d'attribution de lettres pour les différentes partitions.
Création de la partition DOS étendue
-
Lors du redémarrage du PC, comme pour le démarrage précédent, différentes initialisation s'effectuent. Un petit tableau apparait et vous pose une question sur le démarrage. Il faut choisir l'option "démarrage sans prise en compte du lecteur de CD-ROM".
-
La procédure de démarrage se poursuit. Un lecteur virtuel F: est créé en mémoire haute de l'ordinateur et fait entre 2 et 3Ko ( NOTA : le lecteur virtuel avait la lettre E dans le FDISK précédent ) . C'est sur ce disque virtuel que sont installé les outils de diagnostiques. Les lettres C et E sont prises par les 2 partitions du disque principal déja installé, la lettre D est prise par la partition du deuxième disque qui a été installé. La procédure vous rend la main avec le prompt du lecteur A: et à  l'ecran apparait la ligne suivante :
A>
-
Tapez la commande FDISK
A> FDISK
Aprés le premier écran, on choisit encore l'option 5 pour changer de disque courant.
L'écran suivant apparaît et on choisit le numéro 2 :
Sur l'écran suivant on choisit l'option 1
Puis l'option 2 sur le suivant
- La procédure de création de la partition DOS étendue est alors la suivante :
>
La procédure demande si on veut utiliser tout l'espace restant pour créer la partition
Il faut répondre OUI
La partition DOS étendue est alors créée.
Il faut alors sortir de FDISK et se retrouver avec l'invite dos  A:>
On arrête le PC, puis après quelques instants, on le redémarre ... toujours avec la disquette de démarrage.
Cette sortie n'est pas obligatoire, on passe par cette étape pour comprendre les mécanismes d'attribution de lettres pour les différentes partitions.
Contrôle des partitions créées
-
Lors du redémarrage du PC, comme pour le démarrage précédent, différentes initialisation s'effectuent. Un petit tableau apparait et vous pose une question sur le démarrage. Il faut choisir l'option "démarrage sans prise en compte du lecteur de CD-ROM".
-
La procédure de démarrage se poursuit. Un lecteur virtuel G: est créé en mémoire haute de l'ordinateur et fait entre 2 et 3Ko ( NOTA : le lecteur virtuel avait la lettre F dans le FDISK précédent ) . C'est sur ce disque virtuel que sont installé les outils de diagnostiques. Les lettres C et E sont prises par les 2 partitions du disque principal déja installé, les lettres D et F sont prises par les 2 partitions du deuxième disque qui a été installé. La procédure vous rend la main avec le prompt du lecteur A: et à  l'ecran apparait la ligne suivante :
A>
-
Tapez la commande FDISK
A> FDISK
On choisit toujours l'option 5 du 2ème écran pour pouvoir accéder à la liste des partitions existantes et on observe ceci :
On peut sortir de FDISK et passer à l'étape suivante qui est le formatage des partitions.
 
Le formatage des partitions
L'identification des disques
Afin de ne pas formater accidentellement les disques existants, il est indispensables de les identifier. Comme on a 4 partitions de disques, on a donc les disques C, D, E et F.
Si on lance une dernière fois la commande FDISK, on voit qu'un disque virtuel G est créé, confirmant bien que les disques existants vont de C à F.
Les disques à formater sont en théorie : D et F
Voici donc les commandes pour effectuer une identification certaine :
A> dir C: on obtient le contenu de la partition C
A> dir D: On a un message d'erreur comme quoi il y a un problème
A> dir E: on obtient le contenu de la partition E
A> dir F: On a un message d'erreur comme quoi il y a un problème
Le formatage des  des disques
Les partitions a formater sont donc identifiées : D et F
D : partition principale DOS du disque supplémentaire
F : partition DOS étendue du disque supplémentaire
On passe alors les commandes suivantes :
A> Format D: La partition D est alors formatée
A> Format F: La partition F est alors formatée
 
Les derniers réglages
Assigner des lettres fixes aux lecteurs CD-DVD, graveurs et autres périphériques
Windows a assigné des lettres à vos différents périphériques tels que les lecteurs CD et DVD, les graveurs, les lecteurs Zip et autres ...
Lors de l'installation de certains jeux, les "lettres" attribuées aux lecteurs CD et DVD sont inscrites dans la configuration du jeu. Pour démarrer le jeu, il est demandé d'introduire le CD ou DVD. 
Si la lettre du lecteur est différente de celle qui a été attribuée lors de l'installation, le jeu refuse de démarrer.
Exemple :
Vous avez un disque "D" extractible. Lorsqu'il est en place, il y a : 
C:
Disque principal
D:
Disque extractible
E:
Lecteur de CD ou DVD
Le jeu réclamera donc un CD qui doit se trouver sur le lecteur E
Si le disque "D" n'est pas dans son logement il y aura :
C:
Disque principal
D:
Lecteur de CD ou DVD
Le jeu réclamera donc un CD qui doit se trouver sur le lecteur E ... et se plantera !
Si vous forcez la lettre du lecteur à "L", il n'y aura jamais de problème. Votre jeu ayant été installé avec un lecteur L, réclamera un lecteur L ... qui restera fixe.
Il est bon de rappeler que l'on peut fixer les lettres des lecteurs autres que les disques durs et du lecteur de disquettes A. Un deuxième lecteur de disquettes prendra la lettre B et les disques durs prendront automatiquement les lettres C et suivantes. Les partitions DOS principales auront la priorité sur les partition DOS étendues.
Une question ? ... contactez votre revendeur spécialiste.
Une remarque ? ... contactez nous ICI ( Message ou Livre d'Or )
 
Plein de choses à découvrir sur la page d'accueil de notre site familial
 
http://altert.family.free.fr